Que peut-on visiter dans le Gard en Hiver ?

Le département du Gard a toujours intrigué de par ses richesses naturelles et culturelles. Situé dans le sud-est de la France et connu pour la rivière Gardon qui le traverse, le Gard se démarque également par la beauté de ses plages et l’authenticité de ses habitants. Il est tout à fait possible de le visiter même en hiver.

Dans le meme genre : Petite histoire du Pont du Gard

Visites des Arènes au Pont du Gard

Le passage des Romains à Nîmes a laissé un héritage architectural important. Les Arènes de Nîmes en font partie. Elles représentent plus de 2000 ans d’histoire et sont très bien conservées. L’amphithéâtre tient sa forme du grand Colisée romain et est aussi imposant. En effet, il peut accueillir près de 25.000 spectateurs.
Diverses manifestations culturelles et concerts y sont encore organisés afin de ravir les touristes. Vous allez même remarquer la grande bâtisse tout près de ces Arènes de Nîmes. Il s’agit de la Maison Carrée qui appartenait jadis aux fils d’Auguste, un ancien empereur romain.
Contrairement à la Maison Carrée, qui est en passe d’être classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le Pont du Gard en fait déjà partie. Il prend son départ à partir d’Uzès et s’arrête à Nîmes. Il a été construit à la base pour ravitailler la cité de l’empereur Auguste en eau, mais est devenu aux fils des ans un monument incontournable du Gard.

A lire également : Les activités nautiques dans le Gard

Les sites historiques dans le Gard

Située en pleine Camargue, la cité d’Aigues-Mortes offre un spectacle marquant, surtout en plein hiver. C’est le roi Louis IX qui est à l’origine de sa construction. La cité a été faite dans le but de contourner les services de la marine italienne et de permettre à celle de la France de franchir la Méditerranée.
Saint-Gilles, la monacale ou l’abbatiale Saint-Gilles, représente le lieu d’isolement de l’Abbé Gilles. Ce dernier a offert tous ses biens aux démunis lors de son vivant et y est enterré. Ce geste continue d’attirer des millions de visiteurs, même des millénaires après. En plus de sa splendeur naturelle, le lieu est gardé jalousement par la population locale.

Les sites naturels atypiques dans le Gard

Des parcs naturels comme la Bambouseraie des Cévennes du Gard, ou encore des réserves naturelles comme celle du Scamandre attirent des milliers de touristes chaque année. Le premier abrite des Bambous dont l’âge dépasse les 100 ans ainsi que des plantes exotiques. La Bambouseraie a été créée par Mazel en 1856. Elle renferme des serres, des jardins à thème et un grand labyrinthe.
Quant à la réserve naturelle du Scamandre, elle s’étend sur plus de 200 hectares de terrain. Elle renferme des plantes et une forêt qui reflètent la beauté naturelle méditerranéenne. Il en est de même pour la grotte de la Salamandre qui atteint les 35 mètres de hauteur. Elle a été découverte en 1965 et est devenue l’un des sites incontournables pour les visites d’hiver dans le Gard.

Connaître l’histoire à travers les musées dans le Gard

Les musées ne sont pas non plus en manque dans le département. En effet, les autorités locales ont compris qu’ils constituent un atout majeur permettant d’attirer des touristes tant locaux qu’internationaux. Vous y trouverez alors :
Le Musée de la Romanité : expose entre autres les découvertes archéologiques des Allées Jaurès ;
Le Musée du Pont du Gard : est un musée modernisé qui met en avant le savoir-faire des Romains antiques ;
Le Musée des traditions Cévenoles : expose des années de cultures, de savoir-faire et de coutumes tant locaux que romains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *